10 fétichismes très étranges

10 fétichismes très étranges

Fétichisme des statues

Vous connaissez tous les fétichistes des pieds mais les femmes dominantes rencontrent parfois des hommes dont le type de fétichisme est très étrange ! Je vous donne 10 exemples originaux dans cet article.

Le woolisme : le plus doux des fétichismes

Je le rappelle : le fétichisme désigne une fixation du désir sexuel sur une partie du corps de l’autre ou sur un objet.

Les adeptes du woolisme ont jeté leur dévolu sur … la laine et plus particulièrement le mohair ! Cette pratique est largement inspirée du bondage car elle nécessite d’empêcher les mouvements de ses partenaires par des créations totalement en laine. Ce fétichisme un peu étrange oblige à faire travailler son imagination en trouvant ou en créant toujours de nouveaux objets pour répondre à ses fantasmes : cache-sexe duveteux, lingerie en mohair…

Les hommes fétichistes aiment souvent être dominés par les femmes.
Les hommes fétichistes aiment souvent être dominés par les femmes.

L’ursusagalmatophilie : tout en poils

Répétez après moi ! Ursusagalmatophilie… Oui il s’agit d’une sorte de fétichisme dont l’objet de désir sexuel est l’ours en peluche ou bien les personnes déguisées en peluches. Surnommés les « furries », les obsédés des ours en peluches se comptent par milliers aux USA !

La gypsophilie : le plâtre est à l’honneur

Ces fétichistes portent leur attirance sexuelle sur des partenaires sexuels dont un membre est plâtré. Ils peuvent aussi fantasmer d’être eux-mêmes plâtrés. Cette « communauté » compte pas mal de membres, en témoignent les multiples forums, sites web ou films pornographiques portant sur le sujet.

L’algamatophilie : vive les statues !

Je vous l’avoue, ce type de fétichisme me fait un petit peu froid dans le dos ! Oui les algamatophiles sont excités par les poupées ou encore les mannequins et les statues. Ainsi le désir peut être un contact sexuel avec les objets ou être simplement un fantasme.  

La macrophilie : présent chez les hommes soumis

Retrouvé fréquemment dans le monde de la domination/soumission, ce type de fétichisme consiste à éprouver une excitation sexuelle à la vue d’une partenaire beaucoup plus grande que soi et qui souvent va vous dominer pour répondre à vos pulsions masochistes.

L’autonépiophilie : un des fétichismes les plus régressifs

Les ABDL ou Adult Baby Diaper Lover sont terriblement excités quand ils sont traités comme des bébés ou des enfants, ce qui inclut qu’une femme dominante lui donne le biberon ou lui change même la couche. Avez-déjà rencontré ce type de personnes dans vos pratiques sexuelles ?

L’asthénophilie : prévoyez les mouchoirs !

Différent de l’hypocondriaque, l’asthénophile n’est jamais autant excité sexuellement que lorsqu’il est malade. Mal de crâne, gorge en feu, nez dégoulinant lui donnent une envie irrépressible de faire l’amour !

La mécanophilie ou l’amour des voitures

Le mécanophile fantasme d’avoir un rapport sexuel avec une voiture, un quad, un jet-ski… Bref, l’attirance sexuelle est portée sur tous ce qui se rapporte à la mécanique. Il n’est pas rare que les caméras de surveillance surprennent des hommes en train de « s’introduire » dans une voiture !

La formicophilie : ça pique !

Voilà un fétichisme très…étrange ! Les formicophiles ADORENT faire courir des petits insectes sur leur corps. Fourmis, araignées et autres petites bestioles, plus elles se rapprochent des parties sensibles, plus leur excitation sexuelle est à leur paroxysme !

Certains fétichistes adorent faire courir des insectes sur leurs corps.
Plus ça pique, plus c’est bon !

La knismolagnie : pas vraiment du fétichisme

J’en frissonne ! Ce fétichisme des chatouilles peut se rapprocher de celui des pieds. Ses adeptes adorent faire des chatouilles sous les pieds ou les endroits sensibles de leur partenaire. Cependant, elle ne correspond pas totalement à la définition des fétichismes sexuels. En effet, c’est une paraphilie uniquement quand elle est indispensable pour éprouver de l’excitation sexuelle.

Les chatouilles rentrent souvent dans le jeu érotique notamment lors des préliminaires. Elles ont totalement leur place dans des pratiques de BDSM. Saviez-vous que la célèbre reine égyptienne Hatchepsout exigeait de ses eunuques qu’ils lui chatouillent les pieds ?

Il existe donc de nombreux types de fétichismes des plus traditionnels au plus étranges ! En connaissez-vous d’autres qui ne seraient pas mentionnés dans l’article ? Si c’est le cas, je vous demande de les rajouter en commentaires !


Retrouvez nos femmes dominantes en vous inscrivant maintenant sur Aimeets.

Pour découvrir des femmes dominantes, inscrivez-vous sur notre site !

Auteur
Lagertha